Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 14:11

Lejdd.fr

La version web du Journal du Dimanche se veut claire et sobre. Un contenu riche en articles compense la faible offre multimédia du site.




Lisibilité

L’œil ne s’égare pas sur la page d’accueil du jdd.fr. Un cadre rouge garni d’onglets présente les quatre sujets importants du jour. Au centre, un service de dépêches défile naturellement. Un « top 5 » propose les sujets les plus lus, mais les autres sont présentés les uns après les autres, sans rubriquage. Un autre système est préféré : quand on clique sur un article de la rubrique économie, c’est le top 5 des articles économie qui s’affiche à droite. Astucieux. L’ensemble est sobre et clair.


Contenu


Hebdomadaire en papier, le jdd.fr est continu en électronique. Comme l’annonce la formule habile du site: « le jdd.fr : maintenant, c’est tous les jours dimanche ». Mais mis à part les dépêches, le format des articles est plutôt long : deux feuillets en moyenne.

Le tiers du journal papier se retrouve en ligne, le reste est produit par les rédacteurs du site. Suivi par près d’un million des lecteurs mensuels, « lejdd.fr a atteint les objectifs fixés », selon Frédéric Waringuez, le rédacteur en chef adjoint du site.


Multimédia

C’est l’un des points faibles du site. Pas de sons, quelques rares vidéos, rien de plus. Pour l’image, un diaporama égaie la page d’accueil. « Ce chantier doit être développé », avoue M. Waringuez.


Participation

Pour réagir aux articles, il faut faire partie de la « communauté lejdd.fr ». C’est ainsi qu’on peut ouvrir un blog sur le journal. Un certains nombre de bloggueurs attitrés ont droit aux honneurs de la page d'accueil sont publiés. En dehors de cette communauté, la participation des internautes n’est pas non plus le point fort du jdd.fr.


Repost 0
Published by Samuel Forey
commenter cet article
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 13:38
Lexpress.fr


Les news magazines français sont désormais en ligne. La rédaction passe au crible les sites de la presse hebdomadaire. Deuxième volet, la version web de L'Express
.

 

 

 

Lisibilité 

Le site www.lexpress.fr se divise en trois parties tout comme l’édition papier du magazine : « L’actu » qui relate l’information générale et politique ; « Styles », espace conso/modes de vie et « Et vous », espace pratique orienté vers la formation et l’emploi. Lexpress.fr est un site très  touffu, presque trop. L’internaute y trouve beaucoup d’informations, mais celles-ci sont peu hiérarchisées.


Contenu

Lexpress.fr propose des contenus spécifiques. Les articles, courts, sont parfaitement adaptés à la lecture sur la toile. Ils sont rédigés par une rédaction web distincte de la rédaction papier. Le site propose l’information en continu et est réactualisé en permanence. C’est ce qui fait la complémentarité du print et du web de L’Express : le papier offre un décryptage en profondeur de l’actualité sur un temps long ; alors que le site propose des contenus courts et souvent bruts qui suivent l’actualité en temps réel.


Multimédia

Le concept novateur du site est l’édito vidéo de Christophe Barbier, rédacteur en chef du magazine. Une idée originale certes, mais qui n’apporte pas réellement de valeur ajoutée par rapport au papier. Le seul réel avantage de cet édito est d’être quotidien.

Le site lexpress.fr propose également une rubrique « Tout vidéo » et une rubrique « Tout photo » . La première donne à voir des vidéos d’agences un peu plus anecdotiques. En revanche, la seconde offre un tour d’horizon pertinent de l’actualité du jour en cinq images. Dans « Styles », on trouve aussi de jolis diaporamas sur la mode ou la culture.

Vidéos, photos, mais pas de sons sur le site de l’express.fr. 


UGC/participation

L’express.fr héberge des blogs. On y trouve évidemment celui de Christophe Barbier. Mais aussi ceux d’autres journalistes de la rédaction voir de contributeurs extérieurs, telle Géraldine Dormoy qui alimente un blog sur la mode.

Un espace « Forums » est dédié aux contributions des internautes. En revanche, il n’est pas possible de déposer de commentaires ou de réactions aux articles. Les échanges avec la rédaction se font via le chat de Vincent Olivier, médiateur de L’Express. Avantage : la participation des internautes est nettement distincte du contenu éditorial.



Repost 0
Published by Etudiants journalistes du Celsa - dans décryptage
commenter cet article
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 12:43

Le papier glacé concurrencé par le numérique


Mardi matin, une table ronde réunira économistes et gestionnaires des medias pour évoquer l'économie de la presse magazine. A l'heure du numérique, le business model du secteur se transforme. Aujourd'hui les internautes peuvent lire leurs magazine en ligne. Reste à savoir si ce nouveau mode de consommation supplantera le papier.


En Août 2006, Lagardère Service lançait le premier kiosque numérique. Désormais, en quelques clics, l'internaute peut acheter et télécharger plus de 300 titres de la presse magazine et les feuilleter sur son écran. Aujourd'hui, ce kiosque virtuel enregistre 20 000 téléchargements payants par mois. Les adeptes sont en grande majorité des des hommes, puisqu'ils comptent pour deux clients sur trois. Résultat, ce sont les titres de la presse masculine qui fonctionnent le mieux sous format digitale. Pour Aymeric Bauguin, co-directeur de la filiale de Lagardère Service en charge du projet, le kiosque numérique n'en est qu'à ses débuts. 

 



Les magazines à télécharger constitue pour l'instant un complément aux versions papier. Patrick Le Floch, responsable du master management de la presse à Sciences-Po Rennes, n'imagine pas passer au tout numérique, du moins dans le secteur du magazine.




Toujours selon Patrick Le Floch, les publications plus ciblées, qui ne suivent pas le même modèle que la presse grand public, pourraient se refaire une santé grâce au support digital.


Sans oublier l'avantage environnemental du magazine virtuel. Zéro papier, zéro transport : de quoi convertir les écolos à la lecture en ligne.

 

Repost 0
Published by Virginie de Rocquigny - dans interview
commenter cet article
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 11:59

Marianne2.fr

Les news magazines français sont désormais en ligne. La rédaction passe au crible les sites de la presse hebdomadaire. En commençant par la version web de Marianne.

 


 

Lisibilité

Marianne2.fr, La version en ligne de Marianne est caractérisée par une grande lisibilité. La page d’accueil est divisée en trois colonnes. Au centre, les articles sont hiérarchisés de manière claire, les cinq articles principaux articles figurant dans un cadre rouge, ce qui les faits ressortir immédiatement de la page. La colonne de gauche est réservée aux dépêches AFP et aux liens vers des articles de la presse internationale.


Contenu

Comme son nom l’indique, Marianne2.fr est une entité séparée de la version papier du magazine. Le site est géré par sa propre équipe rédactionnelle constituée de cinq membres. Les articles de Marianne2.fr prennent, pour la grande majorité, la forme de papiers courts et d’interviews. Le site se démarque des autres magazines en ligne par des articles plus décalés, personnalisés, voire satiriques. C’est notamment le cas dans la rubrique du « journal des décononnautes » . La priorité est donnée à l’originalité aux dépens de l’actualité chaude

 

Multimédia

C’est une des faiblesses de Marianne2.fr. Hormis Marianne TV , la rubrique décalée Marianne Buzz, qui présente des vidéos humoristiques pêchées sur Dailymotion et Youtube, le site de Marianne reste assez pauvre sur ce créneau particulier.


Participation

Peut mieux faire. On ne trouve aucun forum sur Marianne2.fr. Une seule rubrique du site, baptisée Agorianne, permet à des personnalités ou des « chroniqueurs associés » (intellectuels, chercheurs, syndicalistes…) de publier des article ou de débattre sur le site. Dans le journal des marionnautes, les journalistes répondent aux lecteurs de Marianne2.fr et publient les « commentaires les plus pertinents ».



 

Repost 0
Published by Antoine - dans décryptage
commenter cet article
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 10:02










En partenariat avec les professionnels du secteur et leurs instances représentatives (APPM et SPMI), les étudiants-journalistes en deuxième année de formation au CELSA se mobilisent pour couvrir la semaine de la presse magazine 2008, du lundi 14 au vendredi 18 avril.

Textes, audios et vidéos : ce blog multimédia présente leurs reportages, interviews et articles sur les questions qui travaillent la presse magazine en France et les temps forts de cette rencontre annuelle.



Repost 0
Published by J.R.
commenter cet article